Arsenal


Armes à feuArmes a feu

Une arme à feu est une arme permettant d'envoyer à distance des projectiles, au moyen de gaz produits par la déflagration (combustion rapide et confinée d'un composé chimique détonnant). Depuis quelques siècles, à partir de la Renaissance tardive, les armes à feu sont devenues les armes prépondérantes de l'humanité, ce qui a provoqué de profondes mutations dans l'art militaire.

 

 

 

 

 

 


Armes blanchesArmes blanches

Une arme blanche est une arme tranchante ou perforante dont la mise en œuvre n'est due qu'à la force humaine ou à un mécanisme auquel elle a été transmise, à l'exclusion d'une explosion. Et ceci qu'elle soit constituée à partir de bois, de pierre, d'os, d’arête, de métal et/ou de matériaux composites.

 

 

 

 

 

 

 


Armes contondantesArmes contondantes

Une arme contondante est une arme constituée d'un manche pour la prise en main et d'une partie opposée servant à assener des coups écrasants et non tranchants.

 

 

 

 

 

 

 


Armes de jetsArmes de jets

Une arme de jet est une arme lancée à la main ou qui permet d'envoyer un projectile à distance.

À l'époque médiévale, ce type d'armes était très utilisé. On utilisait des armures et des fortifications pour s'en protéger. Avec l'ère des armes à feu, la grande majorité de ces armes est devenue obsolète.

La première arme de jet mécanique inventée par l'homme est le propulseur, dès le Paléolithique supérieur.

 

 

 

 

 

 


Armes spécialesArmes speciales

Conçue à des fins de défense, d’assassinat ou d’espionnage, ces armes sont innovantes dans leur présentation et leur usage. Elles ne sont pas forcément létales mais toujours d’une très grande variété.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


CanonsCanons

On appelle canon l'ensemble des armes collectives ou lourdes servant à envoyer, à grande distance, sur l'ennemi ou sur ses positions et ses équipements, divers projectiles de gros calibre : obus, boulet, pour appuyer ses propres troupes engagées dans une bataille ou un siège.

 

 

 

 


ExplosifsExplosifs

Un explosif est défini par un mélange de corps susceptibles lors de leur transformation, de dégager en un temps très court, un grand volume de gaz porté à haute température, ce qui constitue une explosion.

 

 

 


MissilesMissiles

Un missile est un projectile autopropulsé et guidé. D’un point de vue technique, il existe de nombreux systèmes de guidage différents. Ils dépendent des caractéristiques de la cible et du degré de précision que la mission et la munition rendent nécessaires.

Il cependant existe des exceptions, tels que les projectiles des lance-roquettes multiples, qui sont actuellement le plus souvent autoguidés tout en conservant le nom de roquettes, ou des prototypes datant d'une période où les systèmes électroniques étaient bien plus coûteux, fragiles et volumineux qu'actuellement. Une telle utilisation de ce terme est exceptionnelle et, en général, due à un contexte historique particulier (prototype ancien, dénomination qui perdure bien qu'elle soit devenue impropre).

 

 

 

 

 

 


PiègesPieges

Couramment, un piège est un dispositif destiné au piégeage animal (alors utilisé par un piégeur) ou destiné à tromper ou attraper quelqu'un ou quelque chose.

 

 

 


PoisonsPoisons

Les poisons sont, en biologie, des substances qui provoquent des blessures, des maladies ou la mort d'organismes par une réaction chimique, à l'échelle moléculaire. Cette définition exclut les agents physiques, même de petite taille (un caillot, une bulle d'air dans le sang, un courant électrique, une radiation, etc.). Certains poisons sont aussi des toxines, et la distinction entre ces deux termes n'est pas toujours observée, même parmi les scientifiques.

Selon l'observation de Paracelse, « Toutes les choses sont poison, et rien n’est sans poison ; seule la dose fait qu’une chose n’est pas un poison. ». Y compris les plus nécessaires, comme l'eau, l'oxygène, les vitamines. A contrario, des substances considérées comme poison au-delà de certaines doses, peuvent avoir des propriétés pharmacologiques intéressantes. Par exemple, à faibles doses, l'oxyde d'arsenic peut guérir des lupus. La plupart des médicaments anti-infectieux efficaces, tels les antibiotiques, sont des poisons et leur posologie est calculée afin de détruire l'agent infectieux sans mettre en danger la vie du patient. Les contre-poisons peuvent également être dangereux, mais leur antagonisme annule les effets toxiques de chacune des deux molécules.

Unite Institute