Momie

Dans le Monde des Ténèbres, un très petit nombre d'humains a pu bénéficier de techniques magiques garantissant l'immortalité ou, du moins, une résurrection plus ou moins rapide. Ces méthodes, dont l'Egypte antique a été la plus grande utilisatrice, ont donné un petit noyau de magiciens éternels, attachés à l'équilibre de la Balance de Maât : l'équilibre cosmique, le Bien, etc. opposé à la voracité d'Apophis qui a créé - entre autres - des vampires, les Séthites. Entre deux incarnations, ils vivent dans la Cité des Morts de Duât, au service d'Osiris et Horus - les premiers humains ainsi exaltés.

Au XXe siècle, Apophis déclenche un ouragan spectral qui ravage la Cité des Morts. Les âmes des Égyptiens sont fractionnées en cinq parties (le jeu ne respecte cependant pas la division canonique, dans le but d'offrir plus de variété). Pour retrouver leur intégrité, reprendre le combat et repousser Apophis, chacun de ces fragments d'âmes se choisit alors des partenaires humains (fraîchement décédés) et leur offre de renaître en échange de leur aide. Les joueurs incarnent ces nouvelles momies, soldats de Maât face à l'avidité, à l'injustice, et à la dégradation générale du Monde des Ténèbres.

À côté des momies égyptiennes, relativement nombreuses et actives, le jeu propose aussi des Immortels chinois et des momies précolombiennes. Ces momies particulières n'ont pas été fragmentées mais souffrent de défauts propres (surtout liés à leur ethnocentrisme).

 

La naissance d'un dieu

A la mort du chef d’une tribu égyptienne, son fils, un jeune homme nommé Osiris, prend son titre et ses possessions. Ceci entraîne la jalousie de son jeune frère, Set, qui défia Osiris mais celui-ci bannit Set dans le désert de l'Ouest.
C’est alors qu’un étrange homme entre dans la cour d'Osiris et le rencontre une nuit. Après quatre pleines lunes et une nouvelle lune, l'étranger est parti mais Osiris est ensuite frappé de maladie pendant plusieurs jours et certains disent qu'il est presque mort mais il finit par se relever.
Osiris exhibe alors de nombreux pouvoirs. Il réclame le contrôle de la rivière éternelle elle-même, et déclare qu'à travers les âges, le Nil sera fertile. Il devient ainsi le Dieu des terres fertiles. Avec cette prospérité, personne ne reproche les sacrifices nocturnes d'Osiris en quête de Sang.

 

La mort d'un dieu

Un jour, des années plus tard, Set revient défier Osiris. S'ensuit une grande bataille entre ses servants qui ont infiltré la cour et les soldats d'Osiris. Mais la puissance de Set fait tourner court à la bataille et peu de ceux loyaux à Osiris réchappent du combat.
Après le coup d'état, Set découpe le corps d'Osirirs en centaines de morceaux qu'il répand dans le delta du Nil. En attendant, Isis, la femme d’Osiris, et Anubis réfléchissent au moyen de vaincre Set. Leur seule conclusion est de rappeler Osiris à la vie. Isis commence un rituel, pour retrouver les restes du corps d’Osiris ainsi que son âme. Pendant ce temps, Anubis contacte les servants d’Osiris dans le but de combattre Set. Quand Isis finit sa magie, les restes d'Osiris forment une pile puis elle lentement, la magie agit et le corps d'Osiris se reconstitue.
Mais malgré cela, Set, détruit pour la deuxième fois Osiris.

 

La relève d’un dieu

Horus, le fils d’Osiris, ressuscite quelques centaines d'années plus tard. Quand il se réveille, il rassemble le Culte d'Isis et commence la destruction systématique de la progéniture de Set, affaiblissant sa domination sur l'Égypte. La plupart des membres du culte meurent mais ils réussissent à briser le pouvoir de Set sur l'Égypte.
Les millénaires passent, ainsi que les dynasties de pharaons, et la quête de pouvoir entre Horus et Set s'étend à toute l'Égypte. Durant ces combats, Horus réalise que le culte d'Isis, comprenant des sorciers mortels, ne peut pas résister à la progéniture immortelle de Set et il demande donc au culte de créer plus d'immortels avec le sort de vie. Le culte accepte et sélectionne des hommes et des femmes d'Égypte pour devenir les champions de la vérité, se battant contre la corruption du Dieu serpent, les Shemsu Heru.

 

La toile de la foi

Dans les terres du Moyen-Orient, certains sorciers, entendaient l’appel d’entités qui s’élevaient dans le monde des esprits. Ils se plièrent à la volonté des djinns et des éfrits par appétit de pouvoir et c’est ainsi que débuta l’âge du Roi-Démon où des sultants-sorciers régnaient sans pitié sur tout le pays grâce aux pouvoirs magiques donnés par leur serviteurs démoniaques. Après 500 ans de règne des rois-démons, le Prophète Mahomet amena l’Islam au monde et vainquit les forces des sultans après une série de batailles sanglantes.Protégé par des mages qui se nommaient entre eux les Subtils, ces derniers proposèrent de relier entre eux les sites sacrés de la Terre de la Foi afin de poursuivre l’œuvre de Mahomet, ce qui protègerait le monde des vivants et celui des esprits de toute influence maléfique. Les Shemsu-heru accueillirent avec joie cette nouvelle puissance qui affaiblirait leur ennemi serpent mais ils ne rejoignirent pas les Subtils, ne voulant pas qu’aucun autre mage apprenne le sort de vie.

 

L'époque contemporaine

Mais à travers les âges, la résolution des Shemsu Heru s’était affaibli. Certains parmi eux avaient désertés les rangs et beaucoup qui restaient étaient plein d’apathie et alourdi du poids des millénaires passés à parcourir le monde des vivants sans vraiment en faire partie. C’est alors qu’un changement inattendu se produisit en 1999. La guerre des empires dans le Pays des Morts créa un gigantesque maelstrom d’une fureur inégalée qui se répandit rapidement pour engloutir l’ensemble des terres des Ombres. La Dja-akh, ou tempête fantôme, frappa Amenti, la forteresse d’Osiris qui fut ravagée. Les âmes qui résidaient là furent projetées dans le Néant ou lacérées dans des vents spectraux. Mais Osiris, le Seigneur de la Résurection s’éveilla. Recueillant les restes déchirés des âmes de ses fidèles qui tourbillonnaient dans la tempête autour de lui, il quitta Duat et entra dans la Toile de la Foi, sacrifiant son corps spirituel afin de la renforcer et libérant les fragments d’âme de ses fidèles. Dans le monde des hommes, les derniers Enfants d’Osiris sentirent le retour de leur Père et se rallièrent à nouveau à sa bannière. Il donna un nouveau sort de vie à Horus afin que les âmes qu’il avait sauvé à Amenti puisent continuer le combat contre la corruption, un sort plus puissant qui donnerait une vie véritable à ceux qu’il toucherait. Une nouvelle génération de momies était née, les Amenti.

Unite Institute