Humain

A part quelques farfelus, qui peut croire aux créatures surnaturelles, aux extraterrestres et à la magie ? Encore pardonne-t-on de nos jours à quelqu’un de croire en Dieu, mais s’il évoque des miracles et des apparitions, il prête rapidement à sourire…

Cependant, ce qui nous semble invraisemblable de nos jours à de tout temps été une vérité indiscutable dont les preuves ne manquaient pas. Certes, notre Science moderne explique la plupart de ces phénomènes mystiques assez simplement en recoupant quelques textes, représentations ou même parfois quelques témoignages ; mais toujours selon des procédés à la légitimité douteuse, éludant ci et là des éléments considérés comme « interprétation artistique »,  « représentation symbolique », « formule rhétorique »…

 

Il en résulte une opacité totale sur nombres d’évènements inexpliqués que les sceptiques décrivent comme comportant trop peu d’informations pour être expliqués, mais que d’une manière ou d’une autre la Science finira par résoudre ces mystères et que le surnaturel n’y aura aucune place.

 

camisole

Cette obsession permanente du « réel » pourrait paraître apaisante si l’on n’y regardait de plus près, trop d’éléments sont passés sous silence et la transparence compulsive est par de loin trop parfaite. L’idée du complot n’est pas loin, mais de qui et pourquoi ? Certes, on peut symboliquement imaginer une machine qui orchestrerait tout cela, mais qui la pilote et pourquoi ? Encore que le pourquoi se trouve facilement, nous tendons tous au bonheur absolu qui ne peut être attends que si rien ne vient troubler notre tranquillité. Le pourquoi est alors évident, la recherche du bonheur de certains individus passe par contrôle des autres grâce au comment, le comment étant l’argent, le pouvoir, l’amour… Définir le qui est plus délicat tant notre monde regorge de personnes aux intérêts opposés et aux motivations discrètes, ce qui est sûr, c’est que cette machine qui empêche ceux qui le souhaiteraient de découvrir la Vérité existe bel et bien, et chaque organisme, groupe, gouvernement, en fait partie, des sociétés les plus secrètes et hermétiques aux rassemblements les plus publiques.

 

La population elle-même a été manipulée pour à présent ridiculiser ceux qui s’acharneraient dans la recherche de la Vérité ; cette pression sociale est considérable et visiblement très efficace, c’est une mécanique imparable : dès le départ les curieux sont noyés d’informations contradictoires, si ils s’entêtent, ils entrent dans une spirale de quête d’information aussi laborieuse qu’onéreuse sans que rien ne le justifie. Cette étape est primordiale, car elle permet à la « Machine » de séparer ceux qui voulaient seulement étendre leurs horizons en s’intéressant à un sujet de ceux qui souhaitent réellement comprendre certaines choses. Les individus trop curieux n’en ont pas encore conscience mais passé cette étape, ils n’auront plus jamais la vie qu’ils ont connue jusqu’ici ; peu à peu, ils vont être marginalisés et décrédibilisés, ainsi tenu à l’écart de la plupart des interactions sociales, ils sont fragilisés. Par un ensemble de procédures administratives et de rubriques médiatiques, sans apparemment de rapport direct, les fouineurs vont culpabiliser, leur famille va s’inquiéter, leur voisinage protester… Ceux qui refuseront l’assistance d’infrastructures « spécialisées » pour les aider à renoncer à leur lubie se verront plus tard internés et aider de force, si ils ne disparaissent pas avant.

 

Groupes:


30 Damnés

damneIls ont joué avec les forces obscures et ont perdus, ils peuvent être hantés, traqués, harcelés… Les avantages qu’ils ont reçu lors du pacte qu’il ont passé leur semblent dérisoires face à ce qu’ils endurent à présent.

 

 

 

 

 


31 Exterminateurs

exterminateurLeur rôle est de protéger les secrets du monde des ténèbres en détruisant ses sujets. Ils sont constitués en sociétés secrètes et repoussent chaque jour tout ce qui n’est pas strictement humain.

 

 

 

 

 

 


32 Factotums

factotumIls appartiennent à des organisations secrètes ou du moins, discrètes, ils enquêtent et servent leur pays. Ce sont, des agents, des militaires, des bureaucrates, leur existence est vouée à la protection de la population ou à la protection des intérêts de leur groupe.

 

 

 

 

 

 


33 Fomori

fomorIls n’avaient peut être rien demandé, rien voulu, mais le Ver les a corrompu, les rendant difformes et souvent proche de la folie. Ils ne comprennent pas ce qui leur arrive ni d’où leur vient leurs étranges facultés.

 

 

 

 

 

 

 


34 Innocents

innocentNaïfs et purs, ce sont presque à absolument tous des enfants, ils voient ce que les adultes ne voient pas, leurs angoisses ne sont pas des caprices, leurs cauchemars sont une réalité. Fragiles, ils sont exposés à tous monstres et ne peuvent compter que sur leur astuce pour survivre puisque personne ne les croient.

 

 

 

 

 

 


35 Mutants

mutantUn gène s’est répandu dans la population, les personnes infectées se retrouvent avec d’étranges pouvoirs. Nul ne sait comment, ni pourquoi s’est arrivé ; on ne sait pas qui est touché, ni ce qu’il compte faire de ses capacités surnaturelles.

 

 

 

 

 

 

 


36 Ombres

ombreDepuis toujours, ils avaient l’impression d’être suivi, des choses étranges se passaient autour d’eux, et puis ils comprirent que leur ombre n’étant pas qu’un effet d’optique, et qu’ils pouvaient l’utiliser dans leur intérêt s’ils s’entendaient avec elle.

 

 

 

 

 

 

 


37 Serviteurs

serviteurIls ressemblent à n’importe qui, mais ils sont au service d’être surnaturels. Avec le temps, ils ont compris ce qui se passait autour d’eux et leur fidélité a été récompensée.

 

 

 

 

 

 

 


38 Sires

sireIls appartiennent aux classes dominantes de la population, fréquentent des fraternités hermétiques, se soutiennent, s’associent. On ne parle d’eux que s’ils le souhaitent, ils contrôlent tout depuis toujours.

 

 

 

 

 

 

 


39 Trimards

trimard

Ils sont les marginaux, les exclus, les illuminés, ceux à qui la société ne prête jamais attention. Ils sont partout, ils voient tout ; les manipulations des médias ne les atteignent pas, ils sont incontrôlables.

 

 

 

 

 

 

Unite Institute